/ juin 20, 2019/ ... pour son bien-être, on s'y met !

Protéger sa peau ou l’environnement ? Aujourd’hui, c’est presque la question que l’on doit se poser pour choisir sa crème solaire. Voici un topo pour vous aider à y voir plus clair.

Pourquoi est-ce si compliqué de trouver une bonne crème solaire ?

Ça y est c’est l’été ! Mais avant de partir en vacances, les questions récurrentes vont se poser. Quel produit anti-moustiques et surtout quelle crème solaire ?

Nous sommes habitués à des produits qui répondent à nos exigences toujours plus grandes : plus fluides, plus blanches, plus performantes, moins collantes etc… Et ça, les industriels l’avaient bien compris en nous proposant des produits très bien en apparence mais remplis de composants nocifs, sans doute moins cher pour eux au niveau de la fabrication.

Mais de plus en plus, nous faisons attention à ce que nous utilisons comme produits cosmétiques. Je vous ai déjà parlé des shampoings et baumes à lèvres. Conscients de ce changement, les “recettes” des industriels changent, évoluent et se mettent au “vert” !

Mais en m’attaquant à ce sujet, je n’imaginais pas avoir autant de mal à trouver des crèmes solaires qui allient respect de notre santé et de la vie marine. Vous pouvez oublier les packaging tout vert avec un beau “Sauvons la planète” dessus : peu sont au niveau ! J’ai passé deux jours à comparer toutes les crèmes, les ingrédients, leurs actions sur nous ou la flore marine. Et j’ai vraiment eu du mal à trouver des produits presque bons !

Filtres des crèmes solaires : il va falloir faire un choix !

Tout d’abord, point clé des crèmes solaires, voyons la différence entre les deux filtres de protection :

Filtres chimiques :

Ils pénètrent l’épiderme pour absorber les UV à la place de la peau.

  • la crème solaire est facile à appliquer
  • la protection est optimale
  • ils n’agissent que 30 minutes environ après application
  • ils sont nocifs pour l’environnement marin
  • certains sont plus allergisants (surtout pour les enfants) et peuvent être des perturbateurs endocriniens

Filtres minéraux :

Ils se déposent sur la peau pour réfléchir les rayons UV, comme un écran.

  • la crème solaire agit immédiatement
  • il y a très peu d’impact sur le milieu marin
  • les crèmes avec un filtre minéral ont plus d’ingrédients naturels
  • ils laissent un film blanc plus dur à étaler
  • la protection est moins efficace contre les UVA (les UVA sont aussi dangereux que les UVB mais, ne donnant pas de coups de soleil, on ne se rend pas compte de leur impact).
  • ils peuvent contenir des nanoparticules (voir plus bas)

Pour résumer : les filtres chimiques ont prouvé leur efficacité mais au détriment d’une composition de la crème moins naturelle. Les filtres minéraux sont moins efficaces contre les UVA mais avec une meilleure composition. UFC que choisir a comparé l’efficacité des crèmes du marché. Ils alertent sur l’efficacité très faible des crèmes bio à filtres minéraux (cf.article)

Et c’est là, le vrai problème. Il faut faire un choix entre notre sante et celle du monde marin.

Les effets néfastes

Filtres chimiques

Les filtres chimiques sont accusés d’allergies, de réactions eczémateuses et de contenir des perturbateurs endocriniens. Certains filtres sont moins absorbés par la peau mais au détriment d’une pollution marine dramatique.

Beaucoup d’études sont menées sans réellement aboutir à une conclusion ferme et franche sur l’impact des filtres sur le corps humain.

Filtres minéraux : nanoparticules

Haaaa ces fameuses nanoparticules ! Les filtres minéraux (dioxyde de titane et oxyde de zinc) sont réduits à une taille infiniment petite afin d’offrir une transparence et une répartition de la crème solaire optimale. Fini le masque blanc façon bonhomme de neige. Protéger sa peau, c’est indispensable mais garder un peu d’élégance sur la plage n’est pas un mal !

Problème : de par leur taille infiniment petite, elles pourraient traverser la barrière cutanée ou être inhalées. Des problèmes au niveau du système nerveux, immunitaire, des organes, de croissance seraient à déplorer.

Mais aucune étude valable à ce jour n’a réellement prouvé que ces méfaits étaient systématiques. Si bien que le CSSC (l’observatoire cosmétique) a autorisé leur utilisation dans les crèmes solaires mais à une certaine quantité (max. 25%). De plus, le label ecocert garantit une taille de nano supérieure à 100 nm alors qu’ils sont dangereux en dessous de 50nm. Bref, plus la taille est grande, moins ils peuvent traverser l’épiderme.

Une chose est sûre, le fait de les inhaler ou de rentrer en contact avec les muqueuses (yeux, plaies, coup de soleil …) est un réel problème. Donc exit les crèmes solaires en spray et bien-sûr, vos enfants ne devront pas se frotter les yeux en sortant de l’eau… Facile !

La loi oblige le fournisseur à inscrire le terme [nano] sur le packaging. Malheureusement, tous ne le font pas !

Mais franchement, dans tout ce que que j’ai lu, je suis incapable de me faire un avis sur ces nanoparticules : certains chercheurs crient au feu et les comparent à l’amiante de demain quand d’autres vantent leur innocuité et la préservation des fonds marins … #dépression

Quoiqu’il en soit, il faut bien trouver une crème pour cet été pour éviter un beau et joli cancer de la peau !!!

Je me suis donc lancée dans un grand comparatif des composants des crèmes solaires du marché. Je me suis concentrée sur les solaires que l’on trouve dans le commerce ou en pharmacie de manière à savoir laquelle acheter quand on est en vacances et que le tube s’est vidé trop vite.

Les crèmes solaires listées ne comportent pas plus de 3 composants “pas terribles” (termes issus de INCI dans ses classements) pour notre santé. Aucune ne comporte de composants “à risques”.

  • Je ne comptabilise pas les filtres chimiques qui sont indispensables à l’efficacité de la crème même si on a vu qu’ils n’étaient pas terribles .

* INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients)

Procédé :

J’ai :

  • analysé toutes les marques les plus courantes du commerce
  • scruté tous les composants grâce à la liste INCI. Les “applis” sont certes utiles mais peuvent noter différemment deux produits identiques !
  • comparé les produits en indice 50 (la protection optimale pour toute la famille).
  • comparé les crèmes pour adultes et enfants. Les crèmes pour enfants sont “marketing”. Il n’ y a aucune différence. Certaines sont même pires et contiennent plus de produits nocifs que celle de leurs parents !!

Le prix pour chaque produit est donné à titre indicatif.

Crème avec filtres chimiques

Aptonia (Décathlon)

Aptonia 50+ Kids très haute protection (sans parfum)

  • 5 filtres chimiques (1 seul est allergisant)
  • Ingrédients “pas terribles” :
    • Triethanolamine : c’est un ajusteur de PH et un épaississant (potentiellement cancérigène)
    • Dimethicone : il ajuste la texture et crée un film sur la peau ; sans danger pour l’homme mais très polluant
    • Ammonium Acryloyldimethyltaurate/vp Copolymer ( non je n’ai pas tapé comme une folle sur mon clavier pour écrire ce composant ! ) : modifie la viscosité ; polluant car très peu biodégradable

Prix : 14 € / 150 ml

Avène

Lait fluide sport 50+ (avec parfum)

creme solaire avene

La crème fluide sport contient le moins d’additifs de la gamme :

  • 4 filtres chimiques (1 seul est allergisant et polluant)
  • Ingrédients “pas terribles” :
    • Trimethylpentanediol/apidic/glycerin crosspolymer : c’est un microplastique, agent entretien de la peau
    • Disodium Edta : sans danger pour l’homme mais très polluant

Pour info : la crème pour enfants sans parfum contient un agent filmogène, un émulsifiant et du Disodium Edta : les trois classés “pas terrible”

Prix : 14,9 € / 100 ml

Mustela

Lait très haute protection 50+ (sans parfum)

mustela
  • 3 filtres chimiques dont 1 allergisant (Ethylhexyl Triazone)
  • 1 filtre minéral : Titanium Dioxyde jugé par l’INCI “satisfaisant”
  • Sinon RAS (rien à signaler)

Prix : 20,90 € / 300 ml

Crème avec filtres minéraux

Je tiens à rappeler, comme dit plus haut,que les crèmes bio à filtres minéraux seraient moins efficaces contre les UVA, responsables de cancer de la peau.

Acorelle

Spray solaire enfants 50 (sans parfum)

 acorelle
  • Rien à redire côté composants !
  • Elle est garantie Ecocert (donc pas de nanoparticules)
  • Selon les avis des consommateurs, elle laisse un léger film blanc sur la peau. Il faudra bien l’étaler.

Prix : 29.95 € / 150 ml

Alphanova

Lait solaire très haute protection 50+ (sans parfum)

creme solaire alphanova
  • Rien à redire côté composants
  • Labellisé Ecocert, aucune nanoparticule
  • Selon les avis des consommateurs, elle est très dure à étaler et laisse la peau blanche. Il faudra donc s’armer de patience !

Prix : 11,52 € / 50 ml

Laboratoires de Biarritz

Crème solaire enfant SPF 50

Laboratoires de Biarritz - Alga maris Crème solaire visage SPF 50 50ml
  • Rien à redire côté composants
  • Pas d’information au sujet des nanoparticules
  • Selon les avis des consommateurs, elle laisse un léger film blanc sur la peau

La version enfant est sans parfum.

Prix : 22.90 € / 100 ml

Dermatherm

Pursun bio SPF 50+

creme dermatherm
  • Rien à redire côté composants
  • Pas d’information au sujet des nanoparticules
  • Selon les avis des consommateurs, elle laisse des traces blanches sur la peau

Prix : 15,95 € / 50 ml

Weleda

Crème solaire peaux sensibles à l’Edelweiss 50 (sans parfum)

creme weleda
  • Rien à redire côté composants
  • sans nanoparticules
  • Contient de l’alcool qui peut provoquer une réaction allergique

Prix : 14,99 € / 50 ml


Comme vous l’avez vu, la liste n’est vraiment pas longue. Espérons qu’au fil des étés, les crèmes solaires réussissent à nous offrir une protection maximale, facile à appliquer sans engendrer une pollution marine ! A bon entendeur …

Si vous avez des suggestions de marques de crème solaire du commerce, n’hésitez pas à me les donner, je me ferai un plaisir de les rajouter à la liste !!!!


Que pensez-vous des crèmes solaires actuelles ?

Lesquelles utilisez-vous ?

Connaissez-vous d’autres bonnes crèmes solaires dans le commerce ?


Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous souhaitez partager cet article ?

2
Un commentaire ? c'est à vous !

avatar
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Laura
Invité
Laura

Bonjour ! Merci pour cet article j avais entendu parlé que l ufc que choisir apparemment avait mis en avant l’an marque cien de chez lidl qu en pensez vous niveau composition ? Je n ai pas eu l occasion de lire le magasine ufc
Cordialement