/ juin 4, 2019/ ... autour de nous, on découvre !

Quelle famille n’a pas dans sa cave ou dans un placard un gros sac qui traîne, dans lequel s’entasse les vêtements trop petits, troués ou tâchés ?

Quel avenir pour les vêtements ?

Pour certains habits, c’est presque aussitôt acheté, aussitôt dans le sac !

Malheureusement, ils n’ont pas le temps de se démoder ! Sans parler des poussées de croissance subites, qui vous font renoncer à voir un jour votre puce avec cette si jolie robe achetée pour cet été !

Ce fameux sac choit misérablement et vous nargue à chaque fois que vous le remplissez  !

Pourtant, il existe des alternatives pour les réutiliser ou en faire des heureux !

Le but de cet article est de faire partir ce sac au plus vite de chez vous !

Procédons par étapes :

Tout d’abord, pourquoi ne pas faire une activité manuelle ?

Avec les T-shirts tachés et les leggings trop petits, vous pourrez faire un Tawashi. Traditionnellement fabriqués en chanvre, ce sont des éponges en tissus originaires du japon. Vous allez recycler vos vêtements tout en créant des éponges naturelles sans produits nocifs.

Pour confectionner votre Tawashi, je vous invite à regarder le tuto de Melicoop. Vos enfants pourront également en réaliser et prendre part à la vaisselle à leur manière. C’est très simple à faire et surtout ça va les occuper pendant des heures. Personnellement, j’ai une bonne demi-douzaine de Tawashis maintenant à la maison !

tawashi

Je vous conseille de ne prendre que du coton. Ils seront bien plus efficaces qu’avec d’autres matières comme la polaire par exemple. Avec une jambe droite de legging vous aurez une éponge pour nettoyer ou ramasser les grains de riz (sans qu’ils ne s’écrasent sur la table ! ). Le Tawashi est lavable en machine ce qui allonge sa durée de vie.

Et voila mon fils ravi de passer l’éponge avec son vieux t-shirt !

On avance, quelques affaires en moins !

Ensuite, les vêtements en bon état.

Les vide-greniers

Ils sont un bon moyen d’écouler les stocks à condition de bien les choisir. Vous pourrez sur ce site trouver les vide-greniers prévus dans votre ville. Mais renseignez-vous afin de recueillir des avis et de savoir lesquels marchent bien. Pour en avoir fait quelques-uns, négocier une robe qui est déjà à 0,50€ peut vite devenir énervant !

Les dépôts-ventes

Le principe est assez simple. Vous apportez votre sac et la boutique choisit les pièces qu’elle souhaite mettre en vente. Il faut des pièces impeccables. Généralement, la durée de la vente se fait sur une saison.

Les dépôts-ventes des boutiques

Okaidi propose des dépôts-ventes en boutique deux fois dans l’année (vêtements issus de leur marque uniquement). Le principe est très simple : vous récupérez en boutique un kit d’étiquetage, vous déposez vos vêtements préparés les jours indiqués et à la fin de la vente, vous récupérez vos invendus (s’il y en a). Les prix ne sont pas libres : on se fixe sur un barème établi par les magasins. Par contre, il n’y a aucune commission. L’ensemble des ventes vous reviendra sous forme de carte cadeau.

Il n’y a pas de sélection relevant de l’effet de mode du vêtement comme il peut y avoir dans des dépôts-vente classiques. Du moment qu’il est en bon état, il sera en rayon. La vente se faisant sur 10 jours environ, vous pouvez être débarrassés assez vite de vos articles.

Je dois dire que pour l’avoir testé, c’est très bien organisé et tous mes articles ont trouvé preneur.

Vous pouvez également apporter les vêtements dont vous ne voulez plus en boutique pour qu’ils soient recyclés.

Les autres boutiques

D’autres boutiques proposent une réduction si vous rapportez 1-2-3 vêtements : H&M, Cyrillus… partez avec un sac de vieux vêtements pendant votre shopping et vous serez sûrs de bénéficier de réductions !

Les sites

Ensuite, il y a bon nombre de sites qui se sont créés pour revendre ses vêtements : plus d’une quinzaine. Globalement, il faut que tous les vêtements soient en parfait état, limite neufs. Chaque site a sa particularité, son minima d’articles à envoyer, son tarif de retour si vous refusez le prix d’achat… Ce qui vous aidera probablement à choisir entre tous sera les marques qu’ils proposent à la revente.

Les sites où l’on peut vendre également des habits d’occasion sont les fameuses plateforme du Bon Coin et de Vinted. J’ai testé les deux et ma préférence va à Vinted. L’application est vraiment tournée vestimentaire, avec une fiche de description très facile à remplir. Pour résumer, on est clair sur ce qu’on vend et on sait ce qu’on achète.

Le sac se vide …

Enfin, les vêtements inutilisables ET en bon état !

vetements

Recyclage et don

Pour commencer, on donne aux associations les plus connues :

La Croix Rouge, Emmaus, Le Secours Populaire, Les restos du Coeur.

Elles se chargeront de trier afin de pouvoir donner ou mettre en circuit de recyclage. Certains textiles permettent notamment de fabriquer des plaques d’isolation très performante.

D’autre part, Vous trouverez sur ce site les endroits où vous pouvez déposer vos vêtements : associations, boutiques, déchetteries…ils y sont tous. Vous trouverez aussi le référencement de conteneurs ou bornes dispersés dans les villes mais je ne mets jamais mes vêtements dedans pour ces deux raisons :

  • les réseaux organisés qui pillent les bornes pour revendre les vêtements.
  • une raison beaucoup plus bête mais c’est un fait : je n’ai jamais de petits sacs pour y mettre mes affaires. L’ouverture des bornes ont été réduites afin d’éviter d’y glisser un enfant pour récupérer les vêtements d’où la nécessité de faire plusieurs petits lots.

Après, il y a les boutiques Ding Fring dépendant du Relais d’Emmaus.

Ce réseau, défendu par l’Abbé Pierre, assure 55 % de la collecte textile. Les boutiques participent au retour à l’emploi de personnes en difficulté. Elles sont suffisamment bien réparties pour en avoir une près de chez soi. Vous pouvez y donner tous vos textiles (vêtements, nappes, chutes de tissus…) :

  • les pièces en bon état seront revendues à bas prix
  • les autres partiront pour le recyclage

Et puis pour continuer sur votre lancée et participer à l’action des boutiques, vous pourrez trouver dans le magasin des vêtements (parfois de marque) en très bon état à petits prix pour rhabiller vos enfants ! La boucle est bouclée !

Et voilà mon sac est enfin vide !

Enfin, si vous avez du linge qui traîne chez vous et que vous ne savez pas quoi en faire, soit vous le customisez comme dans cet article, soit vous l’apportez pour être recyclé !


Connaissez-vous d’autres structures qui acceptent les vêtements ?

Avez-vous d’autres astuces ?

Que faites-vous des vêtements que vous ne voulez plus ?


Vous souhaitez partager cet article ?

4
Un commentaire ? c'est à vous !

avatar
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Angélique
Invité

Merci pour ces astuces .Ma cave est remplie de linge de bébé. J’ai tendance à les donner aux proches qui viennent d’avoir des enfants mais il m’en reste toujours sur les bras.

Mademoisellevi
Invité

De superbes astuces
C’esy vrai qu’on en cumule des vêtements
Surtout quand on a des enants, ça grandit tellement vite ces petits êtres ahah !