/ juin 27, 2019/ ... pour son bien-être, on s'y met !

Entre les produits anti-moustiques naturels et chimiques, difficile de savoir lequel choisir. Savez-vous que seules certaines substances sont actives contre les moustiques ?

La cible du moustique

A écouter les croyances, les moustiques seraient plus enclins à piquer une personne blonde de groupe sanguin O qui boit de la bière en faisant du sport et qui ne met jamais de déodorant… Cela élimine beaucoup de victimes !

Mais en fait, les moustiques sont principalement attirés par deux choses :

  • l’odeur corporelle
  • le CO² dégagé par l’être humain

C’est donc pour cela que les chercheurs ont beaucoup de mal à établir un profil type. Chacun a une multitude d’odeur émanant de nombreux facteurs (ce que l’on mange, ce que l’on boit, le parfum ect…).

Une chose est sûre, l’odeur principale qui attire les moustiques est la transpiration. Et moi qui me suis mise au footing !!

Certaines personnes plus sujettes aux piqûres

Effectivement, les moustiques choisissent leurs proies :

  • Les femmes enceintes dégageraient plus de CO² et les personnes malades (fièvre) plus de chaleur. Deux facteurs qui attirent le moustique.
  • Les enfants et les personnes âgées le chassent moins. Sans doute car certains ne sont pas encore exaspérés par ce bruit horripilant et que d’autres le connaissent trop bien !!! Quoiqu’il en soit, le moustique peut donc œuvrer en toute tranquillité !
  • Et enfin, et eux je les déteste déjà, le corps de certaines personnes produiraient des composés chimiques qui repoussent les moustiques ou qui les rendraient indétectables, tel l’homme invisible des mosquitos.

Mais voila, pour les victimes des moustiques, comment éviter que la femelle nous pique. Car, en toute bonne mère qui protège sa progéniture, elle a besoin de notre sang pour développer ses œufs.

Substances actives et efficaces … ou pas !

Petit aparté, les bracelets, applications, ultrasons et autres gadgets ne fonctionnent pas. Ne dépensez pas des fortunes, aucun test n’a été validé.

Les huiles essentielles

Tout d’abord, il y a les huiles essentielles, très tendances. Il faudra les diluer dans une huile végétale (éviter l’huile neem pouvant nuire à la fertilité). Elles sont efficaces en tant que répulsifs mais sur une durée très courte (de 15 mn à 1 heure). Ne comptez donc pas passer une nuit tranquille. Elles ne conviennent pas, pour la plupart, aux enfants de moins de 7 ans.

Les huiles essentielles certifiées actives contre les moustiques par les autorités sanitaires sont :

  • Huile essentielle de menthe
  • Huile essentielle de lavande
  • Citronellal
  • Lavandin oil (extrait de Lavandula hybrida)
  • Géraniol (contenu entre 66 et 84% dans l’huile essentielle de palmarosa)

Concernant les répulsifs bio, ils suivent un peu le même schéma : une durée courte voir inexistante d’efficacité (selon les chercheurs).

La molécule naturelle

Les femmes enceintes ont tout intérêt à se rapprocher d’un médecin afin de mesurer le rapport risque / bénéfice des répulsifs.

Si vous partez dans un pays à “risques” c’est à dire à forte infestation, il vaut mieux un répulsif un peu nocif plutôt qu’une maladie dangereuse et infectieuse. D’où l’âge un peu précoce sur certains produits contrairement aux recommandations prévues.

Le paragraphe va être court, il n’y en a qu’une : le citriodiol.

Fiche d’identité :

  • Extrait d’huile essentielle d’eucalyptus
  • parfum intense
  • efficacité variant en fonction de la composition du produit
  • Molécule +/- efficace contre les moustiques mais moins contre les tiques
  • Ne présente aucun danger
  • Ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes et les enfants âgés de moins de 30 mois (contrairement à ce qui est écrit sur les étiquettes !)
  • La concentration doit être entre 20 et 30%
anti-moustiques para kito
Para Kito moustiques et tiques (concentration citriodiol 26%) – 13,90€ / 75 ml
anti-moustiques cin sur cinq
Cinq sur cinq Natura (concentration citriodiol 30%) – à priori dès 12 mois –
7,99€ / 100 ml
anti-moustiques puressentiel
Puressentiel anti-pique (concentration citriodiol 30%) – à partir de 30 mois – 11,90€ / 75 ml
anti-moustiques biovectrol
Biovectrol (concentration citriodiol 20%) – à priori dès 6 mois – 8€ / 75 ml
anti-moustiques mosi guard
Mosi-guard natural (concentration citriodiol 30%) – à partir de 30 mois –
11,50€ / 75 ml (existe aussi en stick)

Les molécules de synthèse

Les molécules de synthèse sont les seules réellement efficaces pour lutter contre l’attaque des moustiques et éviter ainsi le risque de contracter une maladie infectieuse dangereuse ( le chikungunya, la denuge, le virus Zika, la fièvre jaune, la pludisme).

Elles sont au nombre de 3 :

1 – Le DEET

Molécule la plus répandue dans le commerce.

Fiche d’identité :

  • molécule la plus efficace à ce jour : recommandé dans les zones tropicales ayant des moustiques vecteurs de maladies.
  • il masque l’odeur humaine
  • il est agressif et provoque des cas d’intolérance : à forte concentration, il dilue le plastique et peut endommager les tissus synthétiques : siège- auto, lunettes, montres…. pas très rassurant du coup !!!
  • concentration à 10% pour les enfants de 6 mois à 12 ans (introuvable dans le commerce)
  • concentration de 30 à 50% au dessus de 12 ans (les âges conseillés ci-dessous prennent en compte les zones à risques)
  • respecter le nombre d’applications : 1 fois par jour de 6 mois à 2 ans ; 3 fois par jour de 2 à 12 ans
  • ne pas utiliser chez la femme enceinte
  • des céphalées, tremblements et convulsions peuvent apparaître suite à un surdosage ou une utilisation sur les muqueuses (bouches, yeux, mains mises à la bouche) mais les cas sont rares !

Une alternative au DEET est en recherche car les moustiques montrent une résistance à la molécule.

insect ecran
Insect Ecran zones infestées (concentration DEET 50%) – à partir de 24 mois et ok chez la femme enceinte si zones à risques – 8,50€ / 100 ml –
anti-moustiques mousti fluid
Moustifluid zones à hauts risques (concentration DEET 30 %) – utilisation limitée dès 1 an sinon à partir de 9 ans – 6,61 € / 100 ml
biovectrol
Biovectrol tropiques (concentration DEET 50%) – + de 12 ans – 7,50€ / 75 ml

2 – L’icaridine ou KBR 3023

L’ icaridine est une molécule très efficace contre les moustiques et contre un grand nombre d’arthropodes (les insectes à pieds). Cette molécule a été utilisée pour éradiquer les épidémies de chikungunya en 2006.

Fiche d’identité :

  • efficacité reconnue contre le paludisme
  • déconseillé aux enfants de moins de 30 mois si vous n’êtes pas en zone à risques.
  • convient aux peaux sensibles
  • concentration de 20 à 25%
  • il ne présente aucun effet irritant, cancérogène ou mutagène
  • il reste l’un des répulsifs les plus utilisés dans le monde et est recommandé par l’OMS en LAV (  virus de l’immunodéficience humaine)
insect ecran
Insect Ecran tropiques (concentration en icaridine 25%) – dès 2 ans en zone à risque sinon pas avant 12 ans – 8,50 € / 75 ml
anti-moustiques care plus
Care plus sensitive (concentration icaridine 12,5 %) –
à priori dès 24 mois – 10,95€ / 60 ml
anti-moustiques
Inscet Ecran famille (concentration en icaridine 20%) – à priori dès 24 mois – 7,90 € / 100 ml

3 – L’ IR3535

Molécule efficace contre les moustiques, souvent vendue diluée dans le commerce.

Fiche d’identité :

  • n’est pas aussi efficace que le DEET et que l’icaridine mais présente un compromis entre efficacité et toxicité
  • déconseillé aux enfants de moins de 6 mois (les produits hors zone à risques respectent l’âge) / autorisé pour les femmes enceintes
  • aucune irritation ou allergie rapportée à ce jour
  • concentration de 10% à 35% (20% pour toute la famille)
  • efficacité variable selon la formulation : certains produits peuvent réduire le nombre de piqûres mais n’offrent pas une protection certaine. Il faudra donc tester sur soi pour savoir !
anti-moustiques
Cinq sur cinq famille (concentration IR3535 20 %) – dès 6 mois – 7,90 € / 100 ml
anti-moustiques
Moustifluid zones tropicales (concentration IR3535 30 %) – à partir de 1 an ! – 5,99 € / 100 ml
anti-moustiques
Insect Ecran enfants (concentration IR3535 10%) – à priori dès 6 mois et convient à la femme enceinte – 6,90€ / 100 ml
anti-moustiques
Biovectrol famille (concentration IR3535 20%) – dès 6 mois – 8,90€ / 100 ml
 mousti fluid
Moustifluid zones tempérées (concentration IR3535 20 %) – à priori à partir de 3 mois ! – 5,99 € / 100 ml
apaisyl
Apaisyl protection quotidienne (concentration IR3535 20%) – à partir de 12 mois dans les zones à risques – 6,95 € / 90 ml

En résumé

Les produits à base d’Icaridine ou d’IR3535 restent les plus efficaces. Certes ils ne sont pas très “bio” mais ils vous évitent de graves maladies et de sérieuses séances de grattage !!!

Si vous souhaitez voir un test en laboratoire, cela résume assez bien l’efficacité de tous les produits cités plus haut : source.

Avec ma sélection de crèmes solaires (ici), vous êtes prêts pour des vacances au soleil et sans moustiques !


Avez-vous essayé certains de ces produits ?

Quelles sont vos astuces anti-moustiques ?

Si vous connaissez, que pensez-vous des répulsifs bio ?


Vous souhaitez partager cet article ?

Un commentaire ? c'est à vous !

avatar
  S’abonner  
Notifier de